Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommet de l'UA: offensive de charme du nouveau président malgache

Le président malgache Hery Rajaonarimampianina lors des cérémonies d'ouverture du 22e sommet de l'UA, à Addis Abeba, en Ethiopie, le 30 janvier 2014.

REUTERS/Tiksa Negeri

Par RFI

Même si son staff reconnaît qu’il a fallu tout préparer à la dernière minute, la journée marathon du nouveau président malgache au sommet de l'Union africaine a semblé une réussite. Au-delà de l’aspect diplomatique, Madagascar espère bien désormais recevoir un appui financier pour aider à son rétablissement.Lundi, on apprenait que l’Union africaine avait décidé de lever la suspension de Madagascar, qui avait été mis au ban de l’institution depuis 2009 et l’éviction de Marc Ravalomanana. Un membre du Conseil Paix et Sécurité a expliqué ce jeudi (à RFI) que la décision était mécanique à partir du moment où Hery Rajaonarimampianina avait été régulièrement élu et investi, et le nouveau président malgache a donc pu venir se confronter pour la première fois à ses pairs africains.

Avec notre correspondant à Addis-Abeba,

Même s’ils ont tous largement écorché son nom, chaque intervenant à la tribune de l’Union Africaine jeudi matin a tenu a féliciter Hery Rajaonarimampianina.

Installé au premier rang entre les délégations libyennes et malawites, le nouveau président pouvait savourer la réintégration du pays dans la grande famille continentale, et a même pu faire rapidement ses armes puisqu’il a été le premier chef d’Etat à s’exprimer, en sa qualité de plus récent élu.

Très à l’aise au micro, son discours valorisant la réconciliation nationale a été applaudi, et, quelques minutes plus tard, il était même rappelé à la tribune, Madagascar ayant gagné de manière inattendue un prix pour un programme de lutte contre le paludisme.

Son staff pouvait ainsi pavoiser en assurant que le président malgache avait été la grande vedette de la matinée.

En début de journée, Hery Rajaonarimampianina avait déjà pu participer à un sommet des chefs d’Etat de la SADC, où il a dû improviser quelques mots et, dans l’après-midi, il a fait sa première intervention sur la paix et la sécurité en Afrique, tout en multipliant les rencontres bilatérales avec des délégations européenne, française, algérienne, ou encore de la Banque Mondiale.

Le nouveau président a donc lancé une opération de charme, ayant carrément demandé à ce qu’une conférence des bailleurs de fonds se tienne dans les trois mois, afin d’aider Madagascar à se relever.

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :