Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAN 2015: Le Sénégal y a cru jusqu'au bout
Mené au score au quart d'heure de jeu, le Sénégal n'a jamais baissé pavillon face au Ghana. Avec une seconde période réussie, les Lions de la Teranga ont arraché la victoire dans le temps additionnel.
Le Sénégal réalise la sensation en ouverture du Groupe C ! Face à un Ghana qui semblait sûr de ses forces, le Sénégal a joué sur ses qualités et misé sur des changements probants en seconde période pour prendre les trois points dans une poule très relevée. Privé de Gyan, Avram Grant avait décidé d'aligner Jordan Ayew seul en pointe dans un 4-1-4-1 qui voyait Mensah, défenseur central, jouer le rôle de la sentinelle. Les Sénégalais, organisés avec une défense à trois comme souvent lors des éliminatoires, n'ont pas semblé en mesure de déranger les plans ghanéens en début de match. Les Black Stars, sans dominer outrageusement, prennent l'avantage sur penalty au quart d'heure de jeu puis baissent de pied pour gérer un résultat qui faisait leurs affaires. Cela a permis aux Sénégalais de retrouver des couleurs, sans arriver à battre un Brimah qui était imbattable durant le premier acte du match.
Au retour des vestiaires, Alain Giresse décide de changer ses plans et d'abandonner la défense à trois. Il fait entrer Gassama (à la place de Djilobodji) pour le placer sur le côté droit de la défense avec Souaré à l'opposé. Ce changement permet de stabiliser le bloc défensif sénégalais, mais aussi de peser plus sur les Black Stars. Les latéraux montent davantage, déséquilibrent plus le bloc défensif ghanéen, qui baisse toujours plus de pied. L'égalisation à l'heure de jeu relève plus de la logique que de l'accident compte tenu de l'ascendant pris par les Lions de la Teranga en seconde période. Les Ghanéens tentent en vain de réagir mais sans parvenir à mettre en danger Coundoul, passé proche de la correctionnelle en première période. Alors que l'on se dirigeait vers un match nul qui aurait pu se révéler frustrant pour le Sénégal, les joueurs d'Alain Giresse n'ont pas abandonné et ont arraché la victoire au bout du temps additionnel, grâce à Sow, signe du coaching gagnant de l'entraîneur français. Avec cette défaite, le Ghana se retrouve déjà dos au mur avant d'affronter l'Algérie puis l'Afrique du Sud. La qualification pour les quarts de finale passera par un exploit face aux Fennecs, considérés comme l'équipe la plus forte du continent africain. De leur côté, les Sénégalais vont pouvoir capitaliser sur ce succès avant d'affronter les Bafana Bafana, match qui pourrait leur ouvrir en grand les portes des quarts de finale.
Le film du match
14eme minute (1-0)
En contre suite à une récupération de balle de Rahman, A.Ayew lance Atsu sur l'aile droite qui prend de vitesse la défense sénégalaise, forçant Coundoul à faire faute. Le penalty est transformé par le capitaine ghanéen, qui frappe plein axe pour prendre à contre-pied le gardien sénégalais.
22eme minute
En contre, J.Ayew accélère plein axe et perce le premier rideau défensif sénégalais. Il a une solution sur sa gauche avec son frère mais préfère lancer en profondeur sur la droite de la surface Atsu. Le milieu ghanéen tente une frappe enroulée croisée du pied gauche en première intention. Il bat Coundoul mais le ballon passe de peu à gauche de la cage sénégalaise.
22eme minute
Sur un coup-franc parfaitement frappé depuis l'aile droite par P.Diop, Djilobodji est présent au premier poteau pour prendre le ballon de la tête. La frappe du défenseur sénégalais est puissante et vise la lucarne mais Brimah se détend parfaitement pour sortir le ballon du cadre.
33eme minute
Sur une belle ouverture d'I.Gueye, D.N'Doye est trouvé au second poteau qui remet de la tête pour M.B.Diouf. L'attaquant sénégalais tente sa chance d'une retourné acrobatique parfaitement réalisé. Il attrape le cadre mais Brimah se détend pour sortir le ballon de sa cage.
40eme minute
J.Ayew accélère sur l'aile droite et centre le long de la ligne de but. Il trouve Atsu au second poteau qui prend le ballon de volée du pied gauche. Le Ghanéen attrape le cadre mais Coundoul capte le ballon en se couchant dessus.
58eme minute (1-1)
I.Gueye et Souaré combinent sur l'aile gauche. Le défenseur sénégalais centre au premier poteau pour la tête croisée de N'Doye. Ce dernier, sur cette frappe croisée, ne trouve que le poteau droit de la cage de Brimah, mis hors de position. Le ballon revient immédiatement sur M.B.Diouf qui pousse le ballon dans le but vide d'une tête plongeante.
80eme minute
Suite à une mauvaise relance de la défense ghanéenne, P.Diop remonte le ballon dans l'axe avec Sow à sa gauche et M.B.Diouf à sa droite. Le milieu sénégalais profite des appels de balle de ses coéquipiers pour prendre sa chance en bout de course du pied droit mais il voit le ballon passer à gauche du but de Brimah.
85eme minute
Sow profite d'une belle ouverture d'I.Gueye par-dessus la défense ghanéenne pour se présenter seul face à Brimah... mais l'attaquant sénégalais manque totalement sa frappe et permet au gardien ghanéen de capter le ballon facilement.
87eme minute
A.Ayew accélère sur l'aile droite et centre parfaitement dans le dos de la défense sénégalaise pour son frère Jordan. L'attaquant ghanéen prend l'avantage sur L.Sané et tente une tête plongeante qui passe de peu à gauche de la cage.
93eme minute (1-2)
Sur une longue relance, Sow prend le ballon de la tête et remet sur M.B.Diouf. L'attaquant sénégalais contrôle et remet parfaitement sur Sow qui ouvre son pied droit pour croiser sa frappe et battre Brimah.
Les joueurs à la loupe
Ghana

Sans BRIMAH, le Ghana se serait sans doute incliné plus rapidement et plus lourdement. Remplaçant surprise de Dauda, le gardien ghanéen a fait des arrêts de grande classe, mais n'a pas été en mesure d'empêcher la défaite des Black Stars. Autre homme fort du Ghana, J.AYEW a été à la hauteur de l'événement avec une implication de tous les instants en pointe, alors que son frère, A.AYEW, capitaine du soir, a lui-aussi été présent pour mener le jeu ghanéen, tant sur son aile droite que dans l'axe. A l'opposé, ATSU a été souvent brouillon dans ses initiatives et remplacé par WAKASO en fin de match. Ce dernier n'a pas été en mesure d'apporter à son équipe. Dans l'axe, MENSAH, placé dans un rôle inhabituel de sentinelle devant la défense centrale, a correctement tenu son rôle. Devant lui, RABIU a été un ton en-dessous à la récupération et à la relance, alors qu'AGYEMANG-BADU a su faire la transition entre la défense et l'attaque par ses montées incisives. La défense centrale AMARTEY - AWAL a fait un match tout à fait correct, mais a souffert en fin de match face à la poussée sénégalaise. Enfin, sur les côtés, RAHMAN et AFFUL ont eu une influence trop limitée sur le plan offensif. Ils se sont concentrés sur leurs tâches défensives.
Sénégal
COUNDOUL a mis son équipe en mauvaise posture en concédant un penalty en début de match, mais il s'est rapidement repris pour bloquer les rares tentatives ghanéennes. En attaque, si D.N'DOYE n'a pas fait un grand match, trop timide, ça n'a pas été le cas de M.B.DIOUF, qui a été très mobile, opportuniste comme sur son retourné acrobatique et décisif en égalisant puis en réalisant la passe décisive sur le but de M.SOW, remplaçant de D.N'Doye à dix minutes de la fin et qui a marqué des points. Derrière les attaquant, P.DIOP a été important par la précision de ses coups de pied arrêtés, mais n'a pas été en réussite dans le jeu, avec une occasion manquée en fin de match (sans doute par manque de lucidité).
La défense à trois L.SANE - DJILOBODJI - M'BODJI, souvent alignée par Alain Giresse lors des éliminatoires, n'a pas donné des signes de sécurité et l'entrée de GASSAMA a la mi-temps a permis de rééquilibrer l'équipe sénégalaise, avec P.SOUARE redescendu d'un cran par rapport à la première période, où il n'a pas semblé à l'aise. Dans un rôle plus proche de celui qu'il connaît à Lille, il a été plus intéressant, influent. L.Sané et M'Bodji ont été plus intéressants associés en défense centrale durant la deuxième période. De son côté, BADJI a fait un match moyen sur son aile droite. Devant la défense, KOUYATE n'a pas eu l'influence attendue à la relance et à la récupération, au contraire d'I.GUEYE, présent et utile à son équipe.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Camille a fait un match de très bonne facture. Il a pris les décisions qui convenait, comme le penalty sifflé pour une faute sur Atsu. Il a été mesuré dans les cartons, comme l'atteste le jaune distribué à Coundoul sur ce même penalty, alors que certains arbitres auraient sorti le rouge dans une telle situation. Dans un match qui n'a pas été tendu, il n'a pas eu à s'employer pour maintenir le calme sur la pelouse.
Ça s'est passé en coulisses…
- Avant son entrée dans la compétition, le Ghana était dans l'incertitude au sujet de son capitaine, Gyan Asamoah. L'ancien attaquant rennais a fait une crise de paludisme et n'a pas été en mesure de s'entraîner dimanche. En son absence, c'est André Ayew qui a pris le brassard de capitaine.
- Côté Sénégal, Alain Giresse a été contraint de se passer des services de son attaquant Sadio Mané. L'ancien Messin, désormais à Southampton, est insuffisamment remis d'une blessure à un mollet.
- Ce match se déroule à Mongomo, ville très proche de la frontière gabonaise, à l'Est de la partie continentale de la Guinée Equatoriale. Un stade de 15 000 places accueille les matchs du Groupe C de cette Coupe d'Afrique des Nations 2015.

source:http://www.football365.fr

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :