Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Xénophobie en Afrique du Sud : le Nigeria rappelle son ambassadeur

Après la série de violences qu’a connues l’Afrique du Sud, le Nigeria a décidé de rappeler son ambassadeur. Une décision que ne tolère pas le gouvernement sud-africain qui accuse le Nigeria d’exploiter ces événements douloureux pour servir un quelconque agenda.

Le Nigeria a décidé de rappeler son ambassadeur en Afrique du Sud « pour des consultations sur la situation » après des semaines émaillées par une vague de violences xénophobes. Cet acte fait suite aux propos du Sénat nigérian qui avait fermement condamné les violences et les manifestations qui ont eu lieu devant l’ambassade en Afrique du Sud.

Le gouvernement sud-africain a qualifié de « malheureuse et regrettable » la décision du Nigeria de rappeler son ambassade par intérim en Afrique du Sud. Dans une déclaration datée du 25 avril, le département sud- africain des Relations internationales et de la Coopération (DIRCO) a affirmé qu’ « un gouvernement recourt à une telle mesure diplomatique extraordinaire pour exprimer son indignation vis-à- vis des actions ou comportements d’un autre gouvernement ».

Le ministère sud-africain des Affaires étrangères a précisé que l’Afrique du Sud a toujours tenu à préserver ses relations avec le Nigeria, même après la mort de 84 Sud-Africains dans l’effondrement d’une église à Lagos.

Le gouvernement sud-africain a tenu à rappeler qu’elle condamne et rejette les attaques contre les ressortissants étrangers. Cet incident diplomatique risque de mettre à mal les relations entre les deux pays

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :